Partagez :
Inscription à la newsletter

Actualités

Partager sur :
06 février 2021
Association Anciens de Franklin

Vers un renouveau de la chapelle de Franklin

Vue 78 fois

Les travaux de rénovation de la chapelle du Collège Saint-Louis de Gonzague à Paris débutent en février. Présentation de ce projet ambitieux au service de ce lieu d’où tout part et où tout converge dans l’établissement parisien, par Ariane Bouet, déléguée générale de la Fondation JES-Franklin.

Nichée au cœur du Collège Saint-Louis de Gonzague, sa chapelle, construite en 1934, est connue pour sa disposition originale sur trois étages permettant à près de mille personnes de participer aux grand messes de rentrée ou aux belles célébrations des Journées Missionnaires. Dans le chœur, sa fresque d’Henri de Maistre, classée à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, représente la vie de saint Louis de Gonzague, dont cette célèbre scène où le jeune homme joue à la paume avec un ange… Aux fenêtres, de longs vitraux de Raphaël Lardeur, dédiés notamment à de grands saints jésuites, tels Ignace de Loyola ou François-Xavier… Sur les murs, des stèles à la mémoire des anciens élèves morts pour la France lors des guerres successives du XXe siècle… Éclairée par un plafonnier suspendu sur une grande croix, la chapelle de Franklin, pour le moins originale, a vu passer des générations de jeunes Franklinois lors de célébrations de toute sorte, sur ses familiers bancs de bois en dahu…

Le samedi 6 février, une messe célébrée dans l’après-midi donne le coup d’envoi des travaux de rénovation de ce lieu d’où tout part et où tout converge dans l’établissement parisien.
Après plusieurs années de réflexion, de discernement, de maturation, associant aumôniers jésuites successifs, Compagnie de Jésus, associations gestionnaire et immobilière, anciens élèves, parents, élèves, ou encore la Fondation JES-Franklin et la communauté éducative, le projet prend enfin forme.

Mise en conformité technique et renouveau liturgique
Accompagnés par deux architectes familiers des lieux liturgiques, ceux-là même qui ont travaillé à Saint-Ignace (6e), Jean-Marie Duthilleul et Benoît Ferré, les travaux s’orienteront autour de quatre grands axes. Un renouveau technique permettra la mise en conformité, la mise à niveau de la sécurité et l’amélioration des conditions d’accueil des personnes en situation de handicap.

Un renouveau liturgique intégrera un nouvel ordonnancement autour de l’autel et de la place de la Parole. La mise en valeur de la partie basse de la chapelle, utilisée quotidiennement, permettra des célébrations par classe ou par division et favorisera la prière personnelle. Un renouveau esthétique et artistique, avec des travaux de rénovation de la fresque et une nouvelle mise en lumière rendra hommage à l’architecture des lieux. En outre, un orgue entièrement restructuré prendra place dans le transept nord et permettra un meilleur déploiement de l’accompagnement musical de la maîtrise et des célébrations.

Un projet fédérateur

La durée des travaux est prévue sur dix-huit mois pour un montant total de 2,5 millions d’euros. Pour permettre le financement de ce projet ambitieux, Franklin est soutenue par la Fondation du Patrimoine qui a donné son accord, en considération du respect qui est apporté à la haute qualité architecturale du lieu et à ses éléments décoratifs. Elle met ainsi sa compétence et sa capacité financière au service de ce beau projet.

À travers un site internet dédié à la chapelle, à son histoire, à son actualité, toutes les personnes intéressées par le projet pourront suivre l’évolution des travaux, mais aussi donner leur témoignage et envoyer des photos. Cela permettra de fédérer encore davantage tous ceux qui se sont sentis proches un jour du Collège Saint-Louis de Gonzague ou qui veulent découvrir de plus près le collège jésuite de Paris. Un système de parrainage des bancs, des vitraux, des tuyaux d’orgue sera en ce sens proposé aux promotions, groupes d’amis, anciens élèves, familles, sociétés ou individus qui souhaiteront laisser leur signature discrète dans ce haut lieu spirituel du 16e arrondissement. Chaque donateur pourra ainsi dédicacer un objet de son choix à une personne l’ayant marquée ou encore à un ami ou à sa famille…. Tout au long du chantier, des visites, des événements, des points d’information seront proposés à tous ceux qui le voudront. En attendant les premiers coups de marteau, rendez-vous est donné d’ores et déjà sur www.chapelle.franklinparis.fr.

Ariane Bouet, déléguée générale de la Fondation JES-Franklin




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.